AMBASSADE

Transformation d'une ambassade en habitat groupé

Le projet Ambassade consiste en la transformation en habitat groupé de trois bâtiments à Schaerbeek, dont l’ancienne ambassade d’Espagne. Il s’agit, rue Courouble, d’un bâtiment remarquable de l’architecte Michel Polak, complété par une maison de maître rue Demolder ainsi qu'un bâtiment de type industriel en intérieur d’îlot.

Le projet vise à transformer les bâtiments existants en logements privatifs et espaces communs de qualité, dans une philosophie durable incarnée tant par les futur.e.s habitant.e.s que par Twyce Architects, architecte du projet.

LAUREAT BE.EXEMPLARY 2018 ET BE.CIRCULAR 2020

be.exemplary récompense les projets de construction et de rénovation exemplaires en termes de développement urbain durable.

Parmi les lauréats 2018, le projet Ambassade était le seul dans la catégorie des grands projets à être porté par des particuliers et à avoir été considéré comme exemplaire dans les quatres défis de l'appel à projets: Architecture et urbanisme, Environnement, Social et Economie circulaire.

Le jury a notamment distingué le processus participatif innovant de formalisation et de gestion du projet, garantissant une meilleure appropriation par ses utilisateur.rice.s, un respect des lieux et une forte identification.

be.circular récompense les chantiers exemplaires en termes d'économie circulaire. Les entreprises Jamar & Fils, entreprise générale sur le chantier de l'Ambassade, ont été lauréates en 2020 pour la mise en oeuvre des pratiques circulaires sur le projet, en particulier le réemploi de matériaux.

Les maîtres d'ouvrage se sont également particulièrement investis dans ce domaine, afin de récupérer un maximum d'éléments qui étaient déjà présents sur le site (radiateurs en fonte, portes, gîtes de plancher, sanitaires, etc.), ainsi que des éléments récupérés ex situ (tôles pour les façades en intérieur d'îlot, bois pour l'habillage des balcons, etc.).

HABITATIONS INDIVIDUELLES,  ESPACES PARTAGÉS, 
OUVERTURE SUR LE QUARTIER

Le projet offrira un espace de vie de qualité aux occupant.e.s du bâtiment, en pleine ville et dans une commune à forte densité de population.

L'espace de vie aéré et partagé favorisera les interactions entre les occupant.e.s et s’ouvrira également aux habitant.e.s du quartier, permettant d’expérimenter de nouveaux modes de perméabilité entre les sphères privées et publiques, individuelles et collectives.

Les 2000 m² de logements, correspondant à 17 unités réparties dans trois bâtiments différents, sont complétés par +/- 450 m² d'espaces partagés, entre autres une grande salle polyvalente, une buanderie, un local vélos avec atelier, un jardin...

DURABILITE

La dimension durable est au coeur du projet et se traduit à travers les choix architecturaux et de rénovation:

  • Réemploi: depuis le début du projet, le maître d'ouvrage a investi du temps et de l'énergie pour démonter, inventorier et récupérer de nombreux éléments présents sur le site, et également chercher des matériaux de réemploi chez des fournisseurs externes (notamment Rotor et le réseau Opalis). Les futur.e.s habitant.e.s ont également construit sur le chantier un espace de stockage en matériaux de réemploi pour abriter les éléments récupérés.
  • Mobilité douce: adaptée à la densité du trafic dans le quartier, elle est privilégiée par le groupe. L'habitat groupé ne compte pas de garage mais bien un grand local vélos.
  • Consommation responsable des ressources: d'une part, une part importante du site, précédemment bétonnée, sera transformée en jardins, résultant en une perméabilisation qui permettra de récupérer l'eau de pluie, utilisée pour les espaces communs, la buanderie et les jardins. D'autre part, les demandes en énergie seront limitées par l’installation de panneaux photovoltaïques en toiture.
  • Biodiversité: elle est intégrée au bâti grâce à la végétalisation des façades, au jardin, et aux potagers que les futur.e.s habitant.e.s prévoient de développer.

LE GROUPE

Le groupe d’habitant.e.s compte des profils très différents. La nature même du projet, son caractère intergénérationnel et le mode d’acquisition du site en indivision permettent de créer les conditions d’une solidarité des acquéreur.euse.s qui rend plus facile l’accès au projet à des personnes dont la réserve en fonds propre est inférieure au standard exigé aujourd’hui pour des opérations individuelles.

Dès le lancement du projet, l’intergénérationnel a été une priorité. Les adultes couvrent trois générations, et les enfants vont des bébés aux adolescent.e.s. Les revenus des habitant.e.s varient également fortement d’une unité à l’autre.

GOUVERNANCE

Le groupe de futurs cohabitants fonctionne selon les principes de l'intelligence collective (réunions en plénière et en sous-groupes, décision par consentement...).

La décision par consentement vise à trouver les meilleures solutions pour faire avancer le projet tout en permettant à chacun de s’approprier la décision, exprimer ses ressentis ainsi que ses éventuelles objections majeures.

Lieu : Bruxelles
Programme : habitat groupé
Année : 2017-2021
Surface : 2500 m²
Statut : chantier en cours
Lauréat be.exemplary 2018
Lauréat be.circular 2020